Chiffres à connaître sur l'Empire du Milieu

Publié par Vigdis Herrera le lundi 19 juin 2017

Jouez et apprenez
à parler le chinois

Cours de chinois en ligne

De 1 à 5, les chiffres à connaître sur la Chine.

Une : C’est le nombre d’impératrice qu’a compté la Chine.

Wu Zetian fut la seule femme à fonder sa propre dynastie, celle des Zhou de 690 à 705, dont elle fut la seule monarque.

Très fortement critiquée pour ses outrages à la tradition Confucéenne, un de ses opposants politique le poète Lo-Ping Wang la décrit ainsi :

« Des sourcils arqués comme des antennes de papillon
Ne consentant pas à céder aux autres femmes.
Cachée derrière sa manche, elle s’applique à calomnier.
Son charme de renarde a le pouvoir particulier d’ensorceler le maître. »

Deux : C’est le nombre de Guerres de l’Opium.

Dès le 18e siècle l’Angleterre développe ses relations commerciales avec la Chine dans le but d’exporter du thé. Pour s’assurer une souveraineté commerciale, les anglais développent des réseaux de trafiquants pour introduire massivement de l’opium dans l’Empire du Milieu. La fragile dynastie des Qing, n’arrive pas à bloquer les entrées de cette substance interdite qui fait des ravages dans la population. En ordonnant de faire brûler un bateau chargé d’opium, l’Empereur provoque 2 guerres successives (1839-1842 et 1856-1860) ayant pour but de le contraindre à accepter la marchandise anglaise.

En 1942 la Chine capitule et cède Hong Kong aux anglais. En 1960 c’est le saccage du Palais d’été qui fait plier l’Empereur, il signe un deuxième traité inégal avec l’occident : 12 ports sont ouverts au commerce, les occidentaux se voient limiter les droits de douanes et de taxes à l’intérieur des terres. Les révoltes paysannes qui s’ensuivirent finirent de mettre à mal l’Empire Mandchoue qui s’effondre en 1911.

 

Lettre de Victor Hugo au capitaine Buttler 

«  ll y avait, dans un coin du monde, une merveille du monde ; cette merveille s’appelait le Palais d’été. […]
Cette merveille a disparu.
Un jour, deux bandits sont entrés dans le Palais d’été. L’un a pillé, l’autre a incendié. […] Tous les trésors de toutes nos cathédrales réunies n’égaleraient pas ce splendide et formidable musée de l’orient. Il n’y avait pas seulement là des chefs-d’œuvre d’art, il y avait un entassement d’orfèvreries. Grand exploit, bonne aubaine. L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres ; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits.
Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voila ce que la civilisation a fait à la barbarie.
Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre. Mais je proteste, et je vous remercie de m’en donner l’occasion ; les crimes de ceux qui mènent ne sont pas la faute de ceux qui sont menés ; les gouvernements sont quelquefois des bandits, les peuples jamais.
L’empire français a empoché la moitié de cette victoire et il étale aujourd’hui avec une sorte de naïveté de propriétaire, le splendide bric-à-brac du Palais d’été.
J’espère qu’un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée.
En attendant, il y a un vol et deux voleurs, je le constate.
Telle est, monsieur, la quantité d’approbation que je donne à l’expédition de Chine. »

Trois : C’est généralement le nombre de générations vivant sous le même toit en Chine.

Vivre à 3 ou 4 générations sous le même toi est un idéal et un symbole de bonheur pour la Chine ancienne. La Révolution Culturelle a tenté de faire évoluer les structures familiales, en les simplifiant, mais la politique de l’enfant unique a contribué à maintenir toutes les générations sous le même toit. Les grands-parents prenant soin de leurs petits-enfants.

Le fait que la retraite soit quasi inexistante en Chine explique aussi cette situation de dépendance. Il n’est pas rare de voir des personnes très âgées tenir des échoppes, des commerces pour vivre.

Avec 400 millions de personnes âgées estimées pour la moitié du 21e siècle, le marché des « sénior » est en plein essor car un enfant unique d’aujourd’hui ne pourra seul assumer la charge de ses 2 parents et 4 grands-parents !

 

Meng OuPe, ayant interrogé le Maître sur la piété filiale, reçut cette réponse : « Les parents craignent par-dessus tout que leur fils ne soit malade. »

Entretiens de Confucius

Quatre : C’est le chiffre porte malheur pour les chinois.

Les chinois sont tétraphobes, le chiffre 4 est de mauvais augure en raison de sa prononciation similaire au mot « mort ».

Il est d’usage de ne pas prononcer ce chiffre lors des évènements festifs (mariages, naissances…), de ne pas commander 4 plats au restaurant ou d’offrir 4 cadeaux.

Certains hôtels vont même jusqu’à ne donner ce chiffre à aucune de leurs chambres, voir même ne pas avoir de quatrième étage !

Un numéro de téléphone avec des  4 coutera moins cher qu’un comportant des 8 (chiffre porte-bonheur par excellence).

Cela est tellement ancré dans la culture des pays d’Asie de l’Est (le Japon, la Corée et Taiwan sont aussi concernés par cette superstition) que la société Nokia ne fait commencer aucun de ces modèles de téléphone par 4, par respect pour sa clientèle asiatique.

Si vous décidez de vous lancer dans le commerce en Chine, gardez bien cette symbolique en tête ! Néanmoins pour chercher un appartement, le 4e étage pourra vous couter moins cher… si vous n’êtes pas superstitieux !

Cinq : C’est le nombre d’étoiles que compte le drapeau chinois.

Le drapeau chinois est adopté en 1949 suite à l’arrivée au pouvoir de Mao Zedong et du Parti Communiste. Il représente une grosse étoile jaune entourée de 4 petites sur un fond rouge.

La plus grosse étoile symbolise le Parti Communiste Chinois. Les quatre autres représentent les différentes classes sociales unies autour du Parti : les ouvriers, les paysans, les classes moyennes et les capitalistes nationaux.

Bien que le rouge soit traditionnellement la couleur du bonheur, il symbolise ici le communisme.

« C'est un des problèmes difficiles de la Chine que de savoir quelle politique adopter à l'égard de ces gens. Ils sont capables de lutter avec un très grand courage, mais enclins aux actions destructives; conduits d'une manière juste, ils peuvent devenir une force révolutionnaire. »

Mao Zedong, Analyse des classes de la société chinoise

Publié par Vigdis Herrera

"La vie est un long champs à cultiver. Voyager, c'est y semer la diversité de la terre. Voyager, c'est l'embellir des couleurs du monde."

Jouez et apprenez
à parler le chinois

Cours de chinois en ligne

Commentaires

Chiffres à connaître sur l'Empire du Milieu

Publié par Vigdis Herrera le lundi 19 juin 2017

De 1 à 5, les chiffres à connaître sur la Chine.

Une : C’est le nombre d’impératrice qu’a compté la Chine.

Wu Zetian fut la seule femme à fonder sa propre dynastie, celle des Zhou de 690 à 705, dont elle fut la seule monarque.

Très fortement critiquée pour ses outrages à la tradition Confucéenne, un de ses opposants politique le poète Lo-Ping Wang la décrit ainsi :

« Des sourcils arqués comme des antennes de papillon
Ne consentant pas à céder aux autres femmes.
Cachée derrière sa manche, elle s’applique à calomnier.
Son charme de renarde a le pouvoir particulier d’ensorceler le maître. »

Deux : C’est le nombre de Guerres de l’Opium.

Dès le 18e siècle l’Angleterre développe ses relations commerciales avec la Chine dans le but d’exporter du thé. Pour s’assurer une souveraineté commerciale, les anglais développent des réseaux de trafiquants pour introduire massivement de l’opium dans l’Empire du Milieu. La fragile dynastie des Qing, n’arrive pas à bloquer les entrées de cette substance interdite qui fait des ravages dans la population. En ordonnant de faire brûler un bateau chargé d’opium, l’Empereur provoque 2 guerres successives (1839-1842 et 1856-1860) ayant pour but de le contraindre à accepter la marchandise anglaise.

En 1942 la Chine capitule et cède Hong Kong aux anglais. En 1960 c’est le saccage du Palais d’été qui fait plier l’Empereur, il signe un deuxième traité inégal avec l’occident : 12 ports sont ouverts au commerce, les occidentaux se voient limiter les droits de douanes et de taxes à l’intérieur des terres. Les révoltes paysannes qui s’ensuivirent finirent de mettre à mal l’Empire Mandchoue qui s’effondre en 1911.

 

Lettre de Victor Hugo au capitaine Buttler 

«  ll y avait, dans un coin du monde, une merveille du monde ; cette merveille s’appelait le Palais d’été. […]
Cette merveille a disparu.
Un jour, deux bandits sont entrés dans le Palais d’été. L’un a pillé, l’autre a incendié. […] Tous les trésors de toutes nos cathédrales réunies n’égaleraient pas ce splendide et formidable musée de l’orient. Il n’y avait pas seulement là des chefs-d’œuvre d’art, il y avait un entassement d’orfèvreries. Grand exploit, bonne aubaine. L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres ; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits.
Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voila ce que la civilisation a fait à la barbarie.
Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre. Mais je proteste, et je vous remercie de m’en donner l’occasion ; les crimes de ceux qui mènent ne sont pas la faute de ceux qui sont menés ; les gouvernements sont quelquefois des bandits, les peuples jamais.
L’empire français a empoché la moitié de cette victoire et il étale aujourd’hui avec une sorte de naïveté de propriétaire, le splendide bric-à-brac du Palais d’été.
J’espère qu’un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée.
En attendant, il y a un vol et deux voleurs, je le constate.
Telle est, monsieur, la quantité d’approbation que je donne à l’expédition de Chine. »

Trois : C’est généralement le nombre de générations vivant sous le même toit en Chine.

Vivre à 3 ou 4 générations sous le même toi est un idéal et un symbole de bonheur pour la Chine ancienne. La Révolution Culturelle a tenté de faire évoluer les structures familiales, en les simplifiant, mais la politique de l’enfant unique a contribué à maintenir toutes les générations sous le même toit. Les grands-parents prenant soin de leurs petits-enfants.

Le fait que la retraite soit quasi inexistante en Chine explique aussi cette situation de dépendance. Il n’est pas rare de voir des personnes très âgées tenir des échoppes, des commerces pour vivre.

Avec 400 millions de personnes âgées estimées pour la moitié du 21e siècle, le marché des « sénior » est en plein essor car un enfant unique d’aujourd’hui ne pourra seul assumer la charge de ses 2 parents et 4 grands-parents !

 

Meng OuPe, ayant interrogé le Maître sur la piété filiale, reçut cette réponse : « Les parents craignent par-dessus tout que leur fils ne soit malade. »

Entretiens de Confucius

Quatre : C’est le chiffre porte malheur pour les chinois.

Les chinois sont tétraphobes, le chiffre 4 est de mauvais augure en raison de sa prononciation similaire au mot « mort ».

Il est d’usage de ne pas prononcer ce chiffre lors des évènements festifs (mariages, naissances…), de ne pas commander 4 plats au restaurant ou d’offrir 4 cadeaux.

Certains hôtels vont même jusqu’à ne donner ce chiffre à aucune de leurs chambres, voir même ne pas avoir de quatrième étage !

Un numéro de téléphone avec des  4 coutera moins cher qu’un comportant des 8 (chiffre porte-bonheur par excellence).

Cela est tellement ancré dans la culture des pays d’Asie de l’Est (le Japon, la Corée et Taiwan sont aussi concernés par cette superstition) que la société Nokia ne fait commencer aucun de ces modèles de téléphone par 4, par respect pour sa clientèle asiatique.

Si vous décidez de vous lancer dans le commerce en Chine, gardez bien cette symbolique en tête ! Néanmoins pour chercher un appartement, le 4e étage pourra vous couter moins cher… si vous n’êtes pas superstitieux !

Cinq : C’est le nombre d’étoiles que compte le drapeau chinois.

Le drapeau chinois est adopté en 1949 suite à l’arrivée au pouvoir de Mao Zedong et du Parti Communiste. Il représente une grosse étoile jaune entourée de 4 petites sur un fond rouge.

La plus grosse étoile symbolise le Parti Communiste Chinois. Les quatre autres représentent les différentes classes sociales unies autour du Parti : les ouvriers, les paysans, les classes moyennes et les capitalistes nationaux.

Bien que le rouge soit traditionnellement la couleur du bonheur, il symbolise ici le communisme.

« C'est un des problèmes difficiles de la Chine que de savoir quelle politique adopter à l'égard de ces gens. Ils sont capables de lutter avec un très grand courage, mais enclins aux actions destructives; conduits d'une manière juste, ils peuvent devenir une force révolutionnaire. »

Mao Zedong, Analyse des classes de la société chinoise

Sources :

http://blog.lefigaro.fr/chine/2010/09/les-aleas-de-la-diplomatie-du.html
Envoyez nous vos articles !