Les 10 plus grandes inventions chinoises

Publié par Vigdis Herrera le jeudi 11 mai 2017

Jouez et apprenez
à parler le chinois

Cours de chinois en ligne

Saviez-vous que certaines inventions ont vu le jour en Chine il y a quelques siècles et ont révolutionné nos modes de vie ? Je vous laisse découvrir lesquelles...

Le papier

L’écriture chinoise a été inventée il y a plus de 3000 ans ! Au début les chinois gravaient les caractères sur des os ou des carapaces car l’écriture servait surtout à la divination. On attribue la découverte du papier à  Cai Lun, un eunuque de l’empereur Han Hedi en 105 après Jésus Christ. Mais les récentes découvertes archéologiques tendent à prouver que cette géniale invention est antérieure d’au moins deux siècles ! Du lin, de la jute et du chanvre entraient dans la composition, mais la recette originelle n’a jamais été retrouvée. Cette découverte a été largement diffusée dans tout l’empire et les garnisons les plus lointaines. Un prisonnier chinois en dévoila le secret vers le VIIIe siècle aux Arabes qui le diffusèrent jusqu’en Europe.

 

L’imprimante

L’invention de l’imprimante est liée à l’invention du papier : le support est adéquat et solide pour permettre la technique (contrairement au papyrus).Au début l’imprimante chinoise servait surtout à reproduire des dessins et des images, mais petit à petit elle a été utilisée pour reproduire des textes à grande échelle. Les premières techniques consistaient  graver des blocs de caractères puis un travailleur chinois inventa les «  caractères mobiles » : cela améliora le rendement car chaque caractère gravé pouvait servir à différents textes, prenait peu de place et surtout mettait moins de temps à être fabriqué. Ce sont les caractères mobiles chinois qui inspirèrent Gutenberg !

 

La poudre

Au début de notre ère et durant l’antiquité la Chine comptait de nombreux alchimistes qui travaillaient à l’élaboration de l’Elixir de Vie. Bien que l’élixir n’ait jamais été trouvé, ces recherches irrationnelles permirent aux alchimistes chinois d’accumuler des grandes connaissances. En mélangeant de du charbon, de la salpêtre et du soufre ils créèrent la "poudre noire" utilisée dès l'an 670 à des fins militaires et artistiques.

 

Les cerfs-volant

Les premiers écrits parlant des cerfs-volants datent du IVe siècle avant JC, cependant on sait qu'ils ont été inventés bien avant ! Dès le début ils représentaient des créatures volantes et étaient utilisés à des fins militaires : pour envoyer des messages, évaluer les distances ou effrayer les ennemis. Les légendes chinoises racontent souvent que des hommes ont été transportés grâce à des cerfs-volants suffisamment grands pour transporter des passagers.

La boussole

Les historiens ne s'accordent pas sur l'époque de l'invention de la boussole, sans remettre en cause évidement qu'elle soit chinoise ! On pense qu'originellement elle a été créée durant l'Antiquité pour le Feng Shui : la pierre d'aimant servait à harmoniser l'énergie environnementale. Il faut attendre plus de 1000 ans pour qu'elle soit mentionnée dans les textes comme un instrument d'orientation et de navigation.

La brouette

La brouette est une invention de début de l'ère chrétienne qui n’apparaîtra en Europe que 10 siècles plus tard. Cependant les textes n'étant pas très précis, il est difficile de donner une date exacte. Un général chinois raconte dans ses mémoires avoir procédé au ravitaillement et transporté les blessés grâce à la brouette. Il aurait d'ailleurs lui-même inventé un modèle doté d'un mat et d'une voile pour permettre au vent de diminuer l'effort humain.

L’ombrelle

Dans le tombeau du premier empereur de Chine Qin Shi Huand Di a été découverte une reproduction en terre cuite d'un char avec une ombrelle. Cependant elle n'est pas rétractable et on ne sait donc pas si elle était en papier ou en soie. Les ombrelles en soie sont les plus raffinées et les plus chères, elles sont aussi plus complexes à réaliser et entretenir.

Le sismographe

En l'an 132 l'inventeur Zhang Heng créa le sismoscope : une machine capable de définir le sens des tremblements de terre, mais non leur durée ou leur intensité. La Machine était un récipient en bronze autour duquel étaient disposés 8 dragons avec une boule dans la bouche. Lorsque des ondes sismiques arrivaient, un pendule oscillait et venait ouvrir la bouche d'un des dragons, la boule s'échappait et atterrissait dans la bouche d'une grenouille en bronze en dessous.

Le gouvernail

Le gouvernail, qui sert à diriger les bateaux est utilisé en Chine depuis le début de notre ère. Des maquettes de bateaux avec cette technologie ont été retrouvées dans des tombes datant de 2000 ans ! Pour autant il aura fallu attendre le XIIIe siècle et les croisades, pour qu'il arrive en Europe, rapporté d'Asie par les Arabes.

Les billets

C'est sous la dynastie des Tang (618-907) qu'on en retrouve les premières traces : les marchands et prêteurs sur gages avaient pris l'habitude de noter la valeur de leurs dépôts sur des feuilles de papier. Mais c'est sous les Song (960-1276), avec les échanges de plus en plus prospères que les marchands créent une monnaie privée dont la valeur est garantie par une réserve monétaire en pièce et en sel. Enfin sous les Ming (1368-1644) l'émission des billets est confiée au Ministère des Finances.

Publié par Vigdis Herrera

"La vie est un long champs à cultiver. Voyager, c'est y semer la diversité de la terre. Voyager, c'est l'embellir des couleurs du monde."

Jouez et apprenez
à parler le chinois

Cours de chinois en ligne

Commentaires

Les 10 plus grandes inventions chinoises

Publié par Vigdis Herrera le jeudi 11 mai 2017

Saviez-vous que certaines inventions ont vu le jour en Chine il y a quelques siècles et ont révolutionné nos modes de vie ? Je vous laisse découvrir lesquelles...

Le papier

L’écriture chinoise a été inventée il y a plus de 3000 ans ! Au début les chinois gravaient les caractères sur des os ou des carapaces car l’écriture servait surtout à la divination. On attribue la découverte du papier à  Cai Lun, un eunuque de l’empereur Han Hedi en 105 après Jésus Christ. Mais les récentes découvertes archéologiques tendent à prouver que cette géniale invention est antérieure d’au moins deux siècles ! Du lin, de la jute et du chanvre entraient dans la composition, mais la recette originelle n’a jamais été retrouvée. Cette découverte a été largement diffusée dans tout l’empire et les garnisons les plus lointaines. Un prisonnier chinois en dévoila le secret vers le VIIIe siècle aux Arabes qui le diffusèrent jusqu’en Europe.

 

L’imprimante

L’invention de l’imprimante est liée à l’invention du papier : le support est adéquat et solide pour permettre la technique (contrairement au papyrus).Au début l’imprimante chinoise servait surtout à reproduire des dessins et des images, mais petit à petit elle a été utilisée pour reproduire des textes à grande échelle. Les premières techniques consistaient  graver des blocs de caractères puis un travailleur chinois inventa les «  caractères mobiles » : cela améliora le rendement car chaque caractère gravé pouvait servir à différents textes, prenait peu de place et surtout mettait moins de temps à être fabriqué. Ce sont les caractères mobiles chinois qui inspirèrent Gutenberg !

 

La poudre

Au début de notre ère et durant l’antiquité la Chine comptait de nombreux alchimistes qui travaillaient à l’élaboration de l’Elixir de Vie. Bien que l’élixir n’ait jamais été trouvé, ces recherches irrationnelles permirent aux alchimistes chinois d’accumuler des grandes connaissances. En mélangeant de du charbon, de la salpêtre et du soufre ils créèrent la "poudre noire" utilisée dès l'an 670 à des fins militaires et artistiques.

 

Les cerfs-volant

Les premiers écrits parlant des cerfs-volants datent du IVe siècle avant JC, cependant on sait qu'ils ont été inventés bien avant ! Dès le début ils représentaient des créatures volantes et étaient utilisés à des fins militaires : pour envoyer des messages, évaluer les distances ou effrayer les ennemis. Les légendes chinoises racontent souvent que des hommes ont été transportés grâce à des cerfs-volants suffisamment grands pour transporter des passagers.

La boussole

Les historiens ne s'accordent pas sur l'époque de l'invention de la boussole, sans remettre en cause évidement qu'elle soit chinoise ! On pense qu'originellement elle a été créée durant l'Antiquité pour le Feng Shui : la pierre d'aimant servait à harmoniser l'énergie environnementale. Il faut attendre plus de 1000 ans pour qu'elle soit mentionnée dans les textes comme un instrument d'orientation et de navigation.

La brouette

La brouette est une invention de début de l'ère chrétienne qui n’apparaîtra en Europe que 10 siècles plus tard. Cependant les textes n'étant pas très précis, il est difficile de donner une date exacte. Un général chinois raconte dans ses mémoires avoir procédé au ravitaillement et transporté les blessés grâce à la brouette. Il aurait d'ailleurs lui-même inventé un modèle doté d'un mat et d'une voile pour permettre au vent de diminuer l'effort humain.

L’ombrelle

Dans le tombeau du premier empereur de Chine Qin Shi Huand Di a été découverte une reproduction en terre cuite d'un char avec une ombrelle. Cependant elle n'est pas rétractable et on ne sait donc pas si elle était en papier ou en soie. Les ombrelles en soie sont les plus raffinées et les plus chères, elles sont aussi plus complexes à réaliser et entretenir.

Le sismographe

En l'an 132 l'inventeur Zhang Heng créa le sismoscope : une machine capable de définir le sens des tremblements de terre, mais non leur durée ou leur intensité. La Machine était un récipient en bronze autour duquel étaient disposés 8 dragons avec une boule dans la bouche. Lorsque des ondes sismiques arrivaient, un pendule oscillait et venait ouvrir la bouche d'un des dragons, la boule s'échappait et atterrissait dans la bouche d'une grenouille en bronze en dessous.

Le gouvernail

Le gouvernail, qui sert à diriger les bateaux est utilisé en Chine depuis le début de notre ère. Des maquettes de bateaux avec cette technologie ont été retrouvées dans des tombes datant de 2000 ans ! Pour autant il aura fallu attendre le XIIIe siècle et les croisades, pour qu'il arrive en Europe, rapporté d'Asie par les Arabes.

Les billets

C'est sous la dynastie des Tang (618-907) qu'on en retrouve les premières traces : les marchands et prêteurs sur gages avaient pris l'habitude de noter la valeur de leurs dépôts sur des feuilles de papier. Mais c'est sous les Song (960-1276), avec les échanges de plus en plus prospères que les marchands créent une monnaie privée dont la valeur est garantie par une réserve monétaire en pièce et en sel. Enfin sous les Ming (1368-1644) l'émission des billets est confiée au Ministère des Finances.

Sources :

https://chine.in/guide/imprimerie_2924.html
http://expositions.bnf.fr/chine/reperes/3/
https://fr.wikipedia.org/
http://www.voyageschine.com/culture/ombrelles-chinoises-en-papier.htm
http://www.nbbmuseum.be/fr/2007/09/chinese-invention.htm
Envoyez nous vos articles !